Trace #002

Je n’ajoute rien à la confidence de ce vieil homme triste rencontré par hasard dans un coin de cafétéria : « J’aime à faire brûler un cierge dans une église pour demander au bon Dieu que ce qui me reste de foi ne s’éteigne pas complètement. »

Add a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *